Je reproduis ici une partie du billet publié par Le Petitchose (@lepetitchose), suite au drame d'Echirolles.

 

Vendredi soir, Kévin, Sofiane et trois amis sortent de chez eux. Ils vont se préparer au mariage de l’un d’eux, le lendemain. Quelques minutes plus tard, dans une rue de la Villeneuve, un quartier de Grenoble tristement célèbre, une quinzaine de jeunes leur ont fondu dessus. 21 coups de couteaux, des coups de barre de fer.

(…)

Si parfois les mots ne peuvent pas traduire beaucoup, les prières le peuvent. Et c’est le genre de soutien dans lequel Aurélie, Steven et leurs proches peuvent puiser. Elle est chrétienne, Kévin était devenu musulman… Aucun croyant n’a d’excuse… Et même ceux qui ne sont pas sûrs qu’un Dieu existe peuvent avoir une pensée.
Honnêtement, je n’ai jamais pensé qu’une prière pouvait le changer le monde et j’utilise parfois le #UDP (#UnionDePriere) à la va-vite. Comme il n’y a que les menhirs qui ne changent pas d’avis, aujourd’hui, à ce moment précis, je sais que cela peut impacter le monde. Leur monde.

(…)

Mardi 2 octobre, au soir, à 18h30, je prierai pour eux et je posterai une photo (je ne sais pas encore laquelle…) sur mon blog avec le hashtag #VagueBlanche et le titre “Pour Kévin et Sofiane”. Je rajouterai un mot de la Bible, ou juste un hashtag #Priere.

Je vous invite à faire de même, ou seulement un tweet, ou seulement une photo sur Twitter, ou seulement un commentaire gentil à la suite de ma photo de demain, ou de ce billet. Mettez moi en cc ou envoyez moi un mail pour me signaler le lien à envoyer à Aurélie.

Je ne sais pas trop comment lancer une chaîne de prière, ni comment c’est sensé marcher. Alors c’est ma façon d’en faire une. Qui L’aime me suive.

 

Merci d'adresser vos commentaires, non pas sur ce blog, mais sur celui du Petitchose.