Il y a peu, je vous faisais part de mes réflexions concernant les valeurs chrétiennes dans l'entreprise, c'était ici.

Le journal La Croix a publié un article présentant un manifeste des dirigeants chrétiens pour l'emploi des jeunes. Quoi ! me dis-je, il y a des dirigeants chrétiens ? Eh oui, ils ont même un site internet, fort bien fait.

Alors, que dit ce manifeste ? Il donne quelques règles à suivre pour essayer de favoriser l'emploi des jeunes, aider leur insertion dans l'entreprise, éviter qu'on ne serve d'eux pendant leur stage, etc. Finalement, quelques règles simples d'éthique.

Ce qui fait peur, en réalité, c'est de se dire que certains se sentent obligés de rappeler ces règles de base. Peut-on imaginer qu'une entreprise accueille des stagiaires, non pas pour les aider à se former, mais pour les utiliser, sans les rémunérer et en utilisant les stages pour masquer de vrais emplois ?

Ce manifeste a été signé par 164 chefs ou dirigeants d'entreprise. C'est peu, évidemment, mais je suis réconforté malgré tout par ces personnes qui affichent leurs convictions (leurs positions de dirigeants leur facilitent sans doute la tâche, mais tout de même, c'est courageux).

J'ai parcouru rapidement le site des entrepreneurs et dirigeants chrétiens. Le site propose différents cahiers dont un qui fait écho à la conclusion de mon précédent billet : "Etre juste en entreprise ?". On y lit qu'un dirigeant chrétien doit "susciter la confiance", "avoir un a priori de confiance vis-à-vis des collaborateurs", "Etre attentif aux plus pauvres", etc.

Cela fait du bien de lire certaines choses et j'ai juste envie de dire : "Dirigeants chrétiens de tout pays, unissez-vous !"